Description

Popcore est un collectif d’artistes des médias numériques qui créent des concerts expérimentaux. Il regroupe des compositeurs, performeurs audiovisuels, DJ, roboticiens, programmeurs, projectionnistes, chercheurs et enseignants qui aime l’immersion, la réalité augmenté, la 3D, le body art, la projection volumétrique, le noise, le dub, la lumière, l’interactivité, la fiction et l’improvisation. Il en résulte des concerts impromptus, subversifs, poétiques, mécaniques, sensuels et intellectuels. Les membres du core de Popcore sont Manuel Chantre, Simon Laroche, Danny Perreault et Jean-Ambroise Vesac.

Morphine machine est un happening psychédélique immersif comprenant cinq tentes de camping transformées en module d’immersion dans du mapping vidéo. Chaque tente compose un fragment unique d’une machine à hallucinations. La musique et les visuels sont créés en temps réel à partir d’outils numériques spécialement développés.

Avec l’obscurité envahissante, la nature sauvage du bord du fleuve s’installe. Les tentes deviennent des refuges. Les yeux traversent leur surface et voient leur intérieur. L’espace se retourne et l’on se glisse dans l’image. C’est le corps étendu dans une tente, peut-être couché à côté d’un ou d’une inconnue, que l’expérience commence, le regard noyé dans les lumières pulsatives. Le repos ralentit la respiration. Les basses fréquences de la musique pénètrent les chairs et font vibrer l’intérieur du corps. Les pupilles suivent les variations de contraste de la vidéo, hypnotique. L’espace s’efface devant soi alors que la conscience côtoie la rêverie.

Extraits du texte de J.A. Vesac, « Morphine machine. » Inter 123 (2016): 17–17.

Présentation

[2012] Biennale de sculpture de St-Jean-Port-joli